Des chercheurs espagnols développent un nouveau modèle mathématique qui permet de prédire les lésions sportives à partir d’équations

Des chercheurs espagnols ont mis au point un nouveau modèle mathématique permettant de prédire les lésions sportives à partir d’une série d’équations. Leur travail a démontré que les lésions sportives affectant les membres inférieurs dans les sports à impact, comme le football, l’athlétisme ou le basket-ball, peuvent se prévoir moyennant l’usage d’équations de régression logistique.

Cet article a été publié dans la revue «Apunts. Medicina de L’esport», et signé par Antonio Fernández Martínez (Université Pablo de Olavide), Juan Carlos de la Cruz Márquez, Belén Cueto Martín et Juan Carlos de la Cruz Campos (Université de Grenade) et Santiago Salazar Alonso (Institut Vicente Espinel de Malaga).

Les chercheurs signalent que l’identification des facteurs qui produisent les lésions pourrait instruire les entraîneurs et les sportifs afin de modifier les programmes d’entraînement et ainsi d’éviter de futurs maux. La raison en est que, même si traditionnellement les chercheurs en médecine sportive se sont en grande mesure centrés sur le diagnostic et les aspects thérapeutiques des lésions sportives, une prévention adéquate, un diagnostic rapide et un traitement idoine peuvent éviter que la carrière d’un sportif se voie interrompue tout en lui permettant d’atteindre des performances personnelles et professionnelles qui correspondent à son authentique potentiel.

Facteurs qui provoquent une lésion

Les chercheurs soulignent que trois sont les facteurs généraux jouant un rôle fondamental dans le risque de souffrir une lésion : techniques incorrectes d’entraînement, équipements inadéquats ou endommagés et anormalités biomécaniques et anthropométriques. Ce dernier groupe de facteurs a été le point de départ de leur travail, dans lequel ils ont essayé de découvrir le risque potentiel de lésion d’un sportif à partir de paramètres anthropométriques déterminés appliqués aux membres inférieurs.

L’incidence des lésions chez les sportifs jeunes est assez élevée, signalent les auteurs de l’article. Ainsi, 998 jeunes sur 1000 jeunes pratiquant le basket-ball finissent par avoir une lésion, ce sport étant celui qui provoque le plus d’incidences. Le suivent le hand-ball, avec 814 lésions sur 1000, et le volley-ball, avec 548. L’article reflète que 39% des espagnols pratiquent un sport, bien que seul 6% le pratiquent tous les jours. La moitié de ce 6% finira par avoir une lésion au long de sa vie.

Une ligne de recherche récente

Les études sur lésions sportives sont un phénomène relativement récent. Le premier indice prédictif de lésions fut décrit par Shambaugh en 1991, qui employa comme variables dépendantes le déséquilibre du poids dans l’appui bipode et la déviation de l’angle Q du quadriceps.

A partir de leur travail et de celui de Grubbs, les scientifiques espagnols ont appliqué l’indice de Shambaugh à des joueurs de basket-ball par rapport à l’exposition pratique, chez les deux sexes. A partir de ces recherches, les auteurs ont soumis à analyse les différentes variables prédictives chez une population sportive différente, tenant compte des athlètes des deux sexes entre 14 et 18 ans pratiquant la course et le saut. Leur objectif était de trouver un instrument valable pour prédire le risque de lésion dans ladite population et obtenant ainsi un algorithme mathématique qu’ils ont dénommé « indice de lésions de Fernández » et qui répond à la formule suivante :
1/1 + e-(0,757_AQI-0,647_DGM2) où AQI est l’angle Q du membre inférieur gauche, et DGM2 le carré de la différence entre la grosseur des muscles.

Ces recherches démontrent que l’analyse par régression logistique peut s’avérer une méthode valide dans la discrimination de paramètres anthropométriques en rapport avec les lésions sportives. Nonobstant, les auteurs de ce travail avertissent qu’il faut poursuivre les recherches afin de consolider l’idée selon laquelle l’analyse de la structure corporelle du sportif peut être à l’avenir un bon instrument dans le pronostic de lésions, et peut aider à améliorer aussi bien leurs performances sportives que leur santé.

Other content in...

Categories

Regions