Le portrait d’une famille stellaire repousse les limites des techniques d’imagerie

L’impressionnante nébuleuse de la Carène, bien connue car elle héberge l’étoile Eta Carinae, une des étoiles les plus grandes et les plus massives de notre Galaxie, héberge également une poignée d’amas massifs de jeunes étoiles. La plus jeune de ces « familles stellaires » est l’amas d’étoiles Trumpler 14, dont l’âge n’atteint pas le million d’années – un clin d’œil dans l’histoire de l’Univers. Ce grand amas ouvert est situé à quelques 8 000 années-lumière de la Terre vers la constellation de la Carène.

Une équipe d’astronomes, dirigée par Hugues Sana, a obtenu des images incroyables de la partie centrale de Trumpler 14 en utilisant l’instrument MAD (Multi-conjugate Adaptive optics Demonstrator) [2] installé sur le très grand télescope (le VLT) de l’ESO. Grâce à MAD, les astronomes ont été capables de corriger la plupart des effets « brouillants » de l’atmosphère et ils ont ainsi obtenu une image très précise. MAD effectue cette correction  sur un champ de ciel beaucoup plus large que n’importe quel autre instrument d’optique adaptative, permettant aux astronomes de réaliser de plus grandes images, d’une très grande netteté.

Grâce à la grande qualité des images réalisées avec MAD, cette équipe d’astronomes a pu obtenir un magnifique portrait de famille. Ils ont découvert que Trumpler 14 n’est pas seulement le plus jeune – avec une nouvelle estimation de son âge d’à peine 500 000 ans – mais aussi l’un des amas d’étoiles les plus peuplés de la nébuleuse. Les astronomes ont compté environ 2 000 étoiles sur leur image, couvrant toute la gamme des types d'étoiles connus, allant de moins d’un dixième à plusieurs dizaines de fois la masse de notre Soleil. Et tout cela dans une région large de seulement six années-lumière environ, ce qui correspond à moins de deux fois la distance entre le Soleil et sa voisine stellaire la plus proche.

L’étoile super-géante HD 93129A, une des étoiles les plus lumineuses de la Galaxie, est celle qui ressort le mieux sur l'image. La masse de ce titan est estimée à environ 80 fois celle du Soleil et il est approximativement deux millions et demi de fois plus brillante ! Elle forme un couple stellaire – une étoile binaire- avec une autre étoile massive lumineuse. Les astronomes ont constaté que les étoiles massives avaient tendance à se « mettre en couple » plus fréquemment que les étoiles de plus faibles masses et de préférence avec des étoiles plus massives.

L’amas Trumpler 14 est incontestablement un spectacle remarquable à observer : Cet éblouissant pan de ciel  contient plusieurs étoiles massives chaudes dans les tons blancs-bleus, dont le puissant rayonnement ultra-violet et les vents stellaires embrasent et réchauffent les nuages de gaz environnants. De telles étoiles massives brûlent très rapidement leurs importantes réserves d’hydrogène – plus l’étoile est massive, plus courte est sa vie. Ces géantes finiront leur courte vie d’ici à peine quelques millions d’années dans des explosions brutales appelées supernovae.

Quelques étoiles oranges sont apparemment dispersées au travers de Tumpler 14, dans un charmant contraste avec leurs voisines bleuâtres. En fait, elles sont situées derrière Trumpler  14.  Leur couleur tirant sur le rouge est due à l’absorption de la lumière bleue par les vastes voiles de poussière et de gaz du nuage.

La technologie utilisée par MAD pour corriger les effets de l’atmosphère terrestre sur une grande zone de ciel jouera un rôle crucial dans le succès du futur télescope géant européen –l’E-ELT).

Full bibliographic information


Cette recherche a été présentée dans un article soumis à la revue Astronomy and Astrophysics (“A MAD view of Trumpler 14”, by H. Sana et al.).
Attached files
  • La plus grande image en optique adaptative de l’amas d’étoiles ouvert Trumpler 14 Cette image impressionnante de l’amas ouvert connu sous le nom de Trumpler 14 a été obtenue avec l’instrument MAD (Multi-conjugate Adaptive optics Demonstrator) installé sur le très grand télescope (le VLT) de l’ESO. Cet amas, dont l’âge a été estimé à 500 000 ans - un clin d’œil dans l’histoire de l’Univers – réside à la périphérie de la région centrale de la nébuleuse de la Carène, située à quelques 8 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de la Carène. Trumpler 14 n’est pas seulement le plus jeune mais aussi l’un des amas les plus peuplés de la nébuleuse. Les astronomes ont compté environ 2 000 étoiles dans les zones les plus centrales de cet amas. L’instrument MAD permet aux astronomes d’obtenir des images très précises sur de grands champs et cette image est l’image en optique adaptative qui couvre de loin le plus grand pan de ciel. Le champ s’étend sur environ 2 arcminutes et l’image a

Other content in...

Categories

Keywords

Regions