Nouveau projet aquaponique à grande échelle financé par l’UE – optimisation de la gestion des denrées alimentaires et de l’eau

Comment pouvons-nous faire face aux futurs défis mondiaux? La population mondiale croissante entraine une concurrence pour l'eau, la terre, la nourriture et l'énergie. Cependant, ces ressources sont limitées et les pratiques agricoles non durables ainsi que le changement climatique aggravent ces problèmes. Par conséquent, l'Union européenne (UE) a décidé de financer un projet visionnaire. Durant les 4 prochaines années, 18 partenaires de 8 pays vont travailler sur une nouvelle technologie verte prometteuse. Environ 6 millions d’euros ont été attribués à cette équipe afin de mettre en œuvre un système aquaponique innovant ayant le potentiel de contribuer de manière significative à la sécurité alimentaire mondiale au cours du 21e siècle.

Aquaponie est un néologisme composé du mot « aquaculture » (élevage de poissons) et  «hydroponie » (la culture des plantes hors sol). Un système aquaponique permet un double usage de l'eau, des éléments nutritifs, de l'énergie et de l'espace. Les eaux usées de l'aquaculture sont utilisées pour la nutrition des plantes. Le nouveau projet de collaboration INAPRO dont l'acronyme signifie «modèle novateur et gestion de l’eau basée sur une démonstration pour une efficacité des ressources utilisées dans les systèmes intégrés multi-trophiques agricoles et en aquaculture », a pour objectif de faire de réels progrès vers la mise en œuvre et la commercialisation de cette technologie prometteuse.

La coordination du projet INAPRO est assurée par l’Institut Leibniz d’écologie d’eau douce et de la pêche continentale (IGB) à Berlin en Allemagne. Les scientifiques de l’IGB ont développé la technologie "ASTAF-PRO" (système aquaponique pour la production en serre de tomates et de poissons ne produisant (presque) aucune émission) offrant des conditions de croissance idéales pour les poissons et les plantes - un défi que les systèmes aquaponiques traditionnels n'ont pas réussi à surmonter. « ASTAF-PRO » offre une filière durable de haute valeur ajoutée, notamment en ce qui concerne la réduction significative de l’empreinte écologique en terme d’eau et de carbone par rapport aux systèmes existants», explique le professeur Werner Kloas, l'un des chercheurs de l’IGB.

« ASTAF-PRO » est la base technologique d’INAPRO. Ensemble avec nos partenaires internationaux, hautement qualifiés et expérimentés issus du monde scientifique et industriel, nous nous efforçons de couvrir toute la chaîne de valeur : de la recherche à la commercialisation ; de la modélisation et de la recherche expérimentale à la communication et à la transmission des connaissances aux décideurs politiques, entrepreneurs et au grand public », résume le Dr Georg Staaks, coordinateur du projet INAPRO.

Tout au long du projet, quatre installations de démonstration à grande échelle – chacune d’environ 500m ² - seront modélisées, construites et évaluées. Ces installations seront situées en Espagne, en Belgique, en Allemagne et en Chine. De plus, une artiste créera plusieurs prototypes mobiles permettant de présenter le système aquaponique au public. « Ainsi, toutes les parties prenantes auront l'occasion de découvrir cette technologie innovante», explique Staaks.

«Nous voulons prouver la viabilité économique du système et développer des solutions modulaires évolutives du système et adaptables aux conditions locales. INAPRO ouvrira de nouvelles opportunités de marché pour l’aquaponie innovante tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Europe, pour les producteurs et les fournisseurs de technologies des industries manufacturières ainsi que pour les utilisateurs finaux », résume Kloas.

Ce projet a reçu un financement de l’Union Européenne sous le Septième Programme Cadre pour des actions de recherche, de développement technologique et de démonstration –– grant agreement n°619137.

Plus d’information (fiche de présentation du projet INAPRO) et matériel graphique à disposition des médias – Contacter l’IBG.

Liste des partenaires du projet

Leibniz-Institute of Freshwater Ecology and Inland Fisheries-IGB, Allemagne
PAL-Anlagenbau GmbH, Allemagne
autosoft (PME), Allemagne
CAUIOT ltd. (PME), Chine
Tilamur (PME), Espagne
Müritzfischer, Allemagne
EUROVIX, Italie
Inagro, Belgique
Fytagoras, Pays-Bas
AliénorEU, Belgique
Ctopia, Autriche
Fraunhofer-Gesellschaft - Fraunhofer AST, Allemagne
Wageningen University  - WUR, Pays-Bas
China Agricultural University - CAU, Chine
Yellow Sea Fisheries Research Institute, Chine
Institute of the Marine research - IMR, Norvège
Stichting DLO, Pays-Bas

Attached files
  • Aquaponics system for (nearly) emission free tomato- and fish production in greenhouses. Picture: IGB