Printer friendly version Share

Publication Announcement

Numéro 65 du magazine research*eu consacré aux résultats – Enrayer le cancer du sang

05 September 2017 European Commission, CORDIS

Septembre est le mois de sensibilisation au cancer du sang: c'est donc l'occasion de diffuser des informations sur ce groupe de maladies affectant le sang, la moelle osseuse ou le système lymphatique. Toutes les 35 secondes, un nouveau patient est diagnostiqué avec une leucémie, un lymphome ou un myélome - le trois types principaux de cancers du sang. La plupart des cancers de ces sous-groupes nécessitent des stratégies thérapeutiques spécifiques et complexes, or, malgré des progrès scientifiques continus, la plupart d'entre eux restent mortels.

Cependant, nous avons des raisons de rester optimistes. Depuis les années 1960, les taux de survie sur une durée de cinq ans ont augmenté de 12 à 50 % pour le myélome, de 40 à 89 % pour le lymphome de Hodgkin, de 31 à 73 % pour le lymphome non-Hodgkin, et de 14 à 63 % pour la leucémie. L'oncologie hématologique évolue rapidement, et des options passionnantes de traitement émergent en partie grâce à des efforts de recherche financés par l'UE.

Un important exemple de ces avancées est le remède mis au point contre la leucémie aiguë promyélocytaire (LAP). Grâce à une combinaison d'arsenic et d'acide rétinoïque découverte par le professeur de Thé — dont la récente recherche est présentée dans ce numéro du magazine research*eu consacré aux résultats - plus de 95 % des patients atteints de cette maladie jusqu'ici incurable peuvent désormais être guéris.

Outre ces nouveaux traitements — qui comptent des thérapies CARIPSCTCELLS͛ à base de cellules T contre le myélome multiple et le remède à base d'ARNmi de HEAL-BY-MIRNA͛s contre la néoplasie à cellule B — la recherche financée par l'UE permet également de modeler l'avenir des thérapies du cancer du sang. Pour ce faire, il ouvre la voie à des traitements de plus en plus personnalisés (ONCOSMART, CHEMOS), facilitant les essais cliniques (INTREALL) ou qui dévoilent les processus qui sous-tendent l'évolution du cancer (CLL_INCLONEL).

Les autres sujets de l'édition comprennent les points forts suivants:

- L'immunothérapie orale pour la mucoviscidose
- Étendre l'utilisation d'outils d'archéologie préventive en Europe de l'Est
- Nouveaux réseaux: les déclencheurs de l'évolution énergétique
- De meilleures prévisions météorologiques et climatiques
- De nouvelles recommandations pour le développement de l'aquaculture organique
- Des bâtiments «sensibles» qui s'adaptent au changement
- Combiner en une seule plateforme les bases de données opérationnelles et analytiques
- Une méthode innovante et des solutions technologiques pour déjouer les cyber-attaques visant les entreprises de services publics
- Une spintronique à base de graphène pour une nouvelle génération de dispositifs électroniques moléculaires

Le magazine Research*eu consacré aux résultats est la principale source d'informations en ce qui concerne toutes les découvertes liées aux projets scientifiques financés par l'UE. Il couvre un large éventail de thèmes scientifiques et est publié 10 fois par an en anglais.

Pour plus d'informations et pour télécharger la dernière édition, veuillez consulter l'adresse suivante:
http://cordis.europa.eu/research-eu/home_fr.html

http://cordis.europa.eu/research-eu/home_fr.html

expertsvar 2015 New Norwegian logo FNSF ad Elhuyar with Basque eNEWS-Jan 2017 TON logo