Printer friendly version Share

News Release

Des chercheurs espagnols développent des biomarqueurs qui aideront à détecter la dengue et le West Nile virus

06 February 2013 University of Granada

La ‘spin-off’ de l’Université de Grenade Rekom Biotech a dessiné des antigènes recombinants qui permettront aux hôpitaux et aux cliniques de réaliser une identification effective de ces deux maladies virales qui affectent des millions de personnes dans le monde.

Des chercheurs de l’Université de Grenade ont mis au point des biomarqueurs qui permettront d’élaborer des tests de diagnostic pour la détection de la dengue et du West Nile virus ou « virus du Nil Occidental », deux maladies infectieuses qui se transmettent à travers des moustiques. Leur travail permettra aux hôpitaux et aux cliniques de réaliser une identification effective de ces deux maladies virales qui affectent des millions de personnes dans le monde.

La ‘spin-off’ de l’Université de Grenade Rekom Biotech est une entreprise de base technologique formée par des partenaires provenant de l’entreprise privée et de la propre institution académique. Leur travail consiste à dessiner et élaborer le matériel nécessaire pour fabriquer les tests de diagnostic, dénommé « antigènes recombinants », qui sont des biomarqueurs de nombreuses maladies produites par des virus, des bactéries, des champignons et des parasites.

Épargner des vies et des ressources économiques

Ces produits peuvent être utilisés dans diverses plateformes ou systèmes de diagnostic in vitro existant dans l’actualité. Dans le cas de la dengue et du West Nile virus, les biomarqueurs obtenus par la ‘spin-off’ de l’Université de Grenade « pourraient servir à fabriquer des tests de diagnostic qui, à leur tour, aideraient à épargner de nombreuses vies et des ressources économiques », a expliqué la directrice générale de Rekom Biotech, Ana Camacho Páez.

L’entreprise grenadine offre également des services externes basés sur le dessin et la production de protéines et autres outils de biologie moléculaire. Actuellement, Rekom Biotech a signé des contrats de livraison pour fabriquer des antigènes recombinants de marque générique à deux entreprises américaines, et est sur le point de signer un autre contrat avec une entreprise allemande. Il a en catalogue 50 recombinants orientés au diagnostic in vitro de maladies infectieuses et offre des services I+D dans le Parc Technologique de la Santé de Grenade.

http://canal.ugr.es/sciences-et-technologies-de-la-sante/item/62672

Attached files

  • Électrophorèse d’ADN observée par rayons ultraviolets.


App animated no finger Facebook-Twitter3 Elhuyar-kom Translation page link eNEWS ad2